À la découverte du monde... pédagogique :)

À la découverte du monde... pédagogique :)

Krabi, attention ça va mouiller!

De stop en bus, mon prochain arrêt se situe de nouveau sur la côte ouest, pour retrouver cette belle mer d'Andaman, à Krabi, plus exactement à Aonang beach. Cette ville-station balnéaire est connue pour ses îles proches comme bamboo island et PhiPhi, ou encore pour les spots de plongée comme sharks rock qui porte bien son nom tant les requins léopard et pointe noir y sont régulièrement croisés par les adeptes de ce sport et parfois même par les coutumiers du traditionnel palmes-masque-tuba.

IMG_4864 - Copy.JPG

Bien évidemment dans cette mer claire comme de l'eau de roche, on ne compte pas les poissons multicolores et les coraux qui vivent chacun dans leur propre habitat qu'il convient de laisser intact tant il est fragile. Les poissons clown sont un parfait exemple tant pour la fabuleuse harmonie vitale qu'il règne entre une anémone et un "némo", que pour l'équilibre précaire de leur survie entièrement dépendante l'une de l'autre. En effet l'anémone offre un parfait nid douillet au poisson clown, seul immunisé contre le poison de ces tentacules et qui peut donc y pondre ses oeufs en échange d'une protection contre ses prédateurs comme le poisson papillon qui mange les tentacules de l'anémone. Cet équilibre interactif, appelé aussi mutualisme, montre à quel point la vie est parfois sensible sous les eaux. Malheureusement tous ne prennent pas tous la peine de s'intéresser à la complexité d'une telle faune avant de plonger. Par conséquent, PhiPhi reste aujourd'hui un des seuls sites Thaïlandais avec Ko Tao qui ne soit pas encore saccagé! Sachant qu'il suffit parfois de toucher de sa main ou son pied un corail pour lui ôter la vie et mettre du même coup en danger les espèces qui dépendent de lui, et qu'il faut de très nombreuses années pour constituer une barrière de corail, vous aurez vite fait le lien aux conséquences désastreuses avec la surfréquentation et ses dérives. Bref, la société de consommation qui fait notre quotidien à grands coups d'hormones, d'huile de palme ou d'ogm, fait de même sur les plages de rêve sans se soucier du lendemain... D'ailleurs en parlant de sable fin, allons voir ce qu'il s'y passe, voici donc Aonang beach, une plage accessible à pieds puisqu'elle constitue le front de mer de la ville, mais ... qui souffre d'une part des allers et venues des taxis boats, d'autre part d'une évacuation des eaux usées inexistante avec la conséquence que vous imaginez sur la pollution de l'eau et sur l'odeur proche du canal...

IMG_2668 - Copy.JPG

IMG_2683 - Copy.JPG

Cependant, il est possible pour 100 baths de rejoindre en 10 minutes de taxi boat les plages de rayley, phra nang et... qui sont préservées du tourisme de masse et offrent en plus des sites d'escalade sur pics calcaire au dessus des eaux turquoises tout à fait exceptionnels.

IMG_4845 - Copy.JPG

En y allant, les massifs s'offrent à nous, le spectacle est ravissant et mérite la photo :

IMG_2735 - Copy.JPG

Bien vue Céline ;)

Pour la première plage de rêve, voici Phra Nang beach,

IMG_2725 - Copy.JPG

Et enfin, la plage classée parmi les plus belles du monde, Railay beach, ou Rayley beach, c'est selon ;) , ici à marrée basse :

IMG_4864 - Copy.JPG

Ah... Krabi. J'y suis resté une semaine pendant laquelle s'est déroulée Songkran, le nouvel an Thaïlandais. Cette fête se situe autour du 13 avril chaque année et dure de 1 à plusieurs jours selon les régions. Les gens sortent dans les rues et s'arrosent d'eau pour se souhaiter la bonne année. Avec une bataille d'eau géante qui dure 48h, l'ambiance ne peut être qu'au rendez-vous! On s'arrose au seau, au jet ou au pistolet à eau en vente partout dans la ville, et on étale de la peinture sur le visage de ceux que l'on croise pour le bonheur, la santé et la prospérité. Que du bonheur à partager avec les locaux et touristes dans l'ambiance pendant deux jours où les nuits sont courtes et les jours vraiment trempées! D'ailleurs c'est pourquoi je ne pourrai vous présenter de photo car il aurait été bien trop risqué de se balader avec l'appareil ou le téléphone... Les Thaïs sont vraiment très gentils, souriants, accueillant et généreux, non seulement pendant le nouvel an mais aussi le reste du temps. Pour exemple, un soir, assez tard, presque tous les restaurants étaient fermés. Nous entrons sur la terrasse de l'un d'entre eux où des Thaïs prenaient l'apéro et jouaient de la musique en se disant peut-être qu'ici c'est encore ouvert... Ils nous disent que c'est fermé aujourd'hui mais nous invitent quand même à l'apéro, puis jouent et chantent pour nous des morceaux anglo-saxons. Nous passons déjà une excellente soirée quand soudain l'un d'entre eux voyant que nous discutions d'aller se chercher un sandwich à la supérette se lève et nous dit "un pad thaï ça vous va?" Il s'agit du plat typique, très bon, qu'il nous prépare juste pour nous. Nous sommes donc restés bien plus longtemps en leur compagnie et avons passé un excellent moment, l'un des meilleurs de Thaïlande.

IMG_2731.JPG

Par conséquent c'est avec un petit pincement au coeur que je refermerai demain la parenthèse Thaïlandaise en rejoignant la Malaisie...

Mais un message reste tout de même en tête et qu'il ne faut jamais oublier :

IMG_2535 - Copy.JPG



05/05/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Voyages & tourisme pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 66 autres membres